Une renoncule, deux renoncules…

Les plantes en art floralPublie le avril 9, 2011 a 12 h 09 min 2 Commentaires

Nom latin : Ranunculus asiaticus ou hortensis

Famille : Renonculacées comme les aconites, anémones, ancolies, delphiniums

Renoncule 002 300x200 Une renoncule, deux renoncules...

Description : Plante vivace, herbacée à racines charnues, brunes, porteuse de bourgeons écaillés d’où naissent les tiges feuillées. On parle de« griffes ». Fleurs doubles aux pétales imbriqués en spirales. Fleurs solitaires, terminales. Plantes de 30 cm de haut environ. Il existe de nombreux coloris : jaune, blanc, rose, orange, rouge, grenat. Les tiges sont creuses et les feuilles pennatiséquées.

Multiplication : par semis ou division de touffes.

Culture : Les renoncules se plaisent en sol léger, riche en humus pour une plantation à mi-ombre. On plante les griffes en mars après les avoir tremper pendant quelques heures pour bien les humidifier. Les griffes sont espacées de 10 cm, le collet est à peine recouvert. La floraison a lieu en juin-juillet. En climat doux, on peut planter les griffes en automne pour une floraison en avril- mai.

Fleurs coupées : Pour un achat ou une cueillette pour l’art floral, choisir des fleurs à peine ouvertes avec des feuilles biens vertes. La durée de vie en vase est de 8 à 14 jours. Pour augmenter la durée de vie, il est préférable de retirer les feuilles pour limiter l’évaporation.

Séchage des fleurs : Les renoncules sèchent très facilement à l’air libre.Il suffit de les mettre la tête en bas pour qu’elles restent droites. Elles conservent leurs belles couleurs vives. Piquées dans la mousse de fleuriste, elles sèchent très bien également dans vos réalisations d’art floral.

Renoncule 013 300x200 Une renoncule, deux renoncules...

Historique :Le nom de renoncule vient du latin Rana : grenouille, allusion à l’habitat aquatique de certaines espèces sauvages. Les renoncules sont originaires du proche Orient et Asie du Sud Est.

Elle sont cultivées depuis l’antiquité dans les jardins en particulier en Turquie. Au départ, on les appelait « turban dorée » à cause de leur forme en turban. En 1594, le botaniste Charles de l’Ecluse rapporte « le turban doré » en France.

L’horticulture a beaucoup modifié l’espèce par la transformation des étamines et des ovaires en pièces pétaloïdes de coloris variés. Chez les variétés à fleurs doubles une partie seulement des organes de reproduction sont modifiés. La reproduction par graine est possible. Chez les variétés à fleurs pleines, tous les organes reproducteurs ont été modifiés, il n’y a pas de reproduction sexuée possible. Les pièces pétaloïdes sont alors très nombreuses.

Les italiens, par clonage in vitro, l’ont encore améliorée en créant des renoncules à très grosses têtes et tigesavec des coloris nouveaux en particulier la variété ‘Baiaverde’, variété à fleurs vertes.

 

 

 

Tags: , , ,

2 Commentaires to “Une renoncule, deux renoncules…”
  1. Chevalier cecile dit :

    Ou peut on trouver à acheter de très belles variétés
    Merci

    • Agnès dit :

      la saison se termine mais vous pouvez trouver ces belles variétés chez tout bon fleuriste ou sinon vous pouvez toujours les leurs commander cela permet de choisir les couleurs et les variétés
      en souhaitant que vous trouverez ce que vous chercher

Deposer un commentaire

(obligatoire)

(obligatoire)